contact@carpem.fr

Collaborations nationales et internationales

Carpem > Présentation > Financement et collaborations > Collaborations nationales et internationales

Les programmes de collaborations nationales

Un grand nombre de membre du CARPEM conduit sur le plan national des groupes de recherche clinique notamment dans les cancers digestifs (Fédération Française de Cancérologie Digestive «FFCD», P. Rougier et P. Laurent-Puig) et dans les cancers gynécologiques («GINECO»).

ffcd gineco

L’ensemble des collaborations nationales pour les chercheurs et cliniciens du CARPEM est mentionné  dans la rubrique consacré aux descriptions des équipes de recherche.

 

Les programmes de collaborations internationales

Plusieurs membres des équipes de recherche du CARPEM sont impliqués dans des groupes de travail Européen. Par exemple, le Pr Pierre Laurent-Puig est membre de l’EORTC (European Organisation for Research and Treatment Cancer) pour la recherche translationnelle dans les cancers gastro-intestinaux ; le Pr Wolf-Hervé Fridman est membre de l’ERC (European Research Council) et participe au groupe de travail « nouveaux outils diagnostiques et thérapeutiques ».

eortcerc

L’ensemble des collaborations internationales pour les chercheurs et cliniciens du CARPEM est mentionné  dans la rubrique consacré aux descriptions des équipes de recherche.

Le renforcement et le développement des collaborations internationales sont favorisés par la mise en place :

  • d’un conseil scientifique se réunissant une fois par an et composé de 9 experts internationaux de renom. Ces membres du Conseil Scientifique apportent leur expertise scientifique, leur avis critique et stratégique sur la recherche translationnelle en oncologie. Ils peuvent au travers de leur reconnaissance internationale nous ouvrir de nouvelles pistes de collaborations.
  • de séminaires scientifiques pour lesquels des chercheurs français mais aussi étrangers sont invités afin d’établir des contacts et éventuellement mettre en place des collaborations.
  •  d’échanges bidirectionnels avec des équipes de recherche internationale favorisés par des financements de post-doctorants.